Raphaël Nomézine, auteur

19 janvier 2018

Bienvenue sur le blog de Raphaël Nomézine, auteur

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur mon blog !   En cette nouvelle année 2018, je tenais tout d'abord à vous présenter mes voeux. 2018, année du changement puisque j'ai résilié tous mes contrats d'édition auprès de L'Ivre-Book, et que mon actualité littéraire est momentanément en suspend. Momentanément puisque ma nouvelle romance contemporaine, co-écrite avec ma very nice partenaire d'écriture Laurie, sortira courant du premier semestre 2018. Pour l'occasion, nous allons changer à la fois de maison d'édition et de nom... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 février 2018

Impressions de lecture : "Les cerfs-volants de Kaboul" de Khaled Hosseini

"Les cerfs-volants de Kaboul", c'est un bouquin que j'ai lu il y a peut-être huit ou neuf ans, alléché par un quatrième de couverture qui m'avait alors intrigué : "De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté : l’Afghanistan. Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés... [Lire la suite]
04 décembre 2017

Impressions de lecture : "Bord de mer" de Véronique Olmi

Oubliez les week-ends bucoliques sur la plage, toute idée d'évasion estivale et de chant des cigales sur un rivage mimosa. Parce que Bord de mer n'est rien de tout ça. Alors pourquoi un tel titre qui fleure bon les embruns salés et la lavande ? Parce qu'il est phonétiquement très proche de Borderline, et que c'est véritablement dans cette direction que nous conduit Véronique Olmi pour son premier roman. Et autant le savoir de suite avant d'en entamer la lecture, c'est un récit âpre (le mot est faible), difficile, qui fait mal. Et... [Lire la suite]
04 décembre 2017

Impression de lecture : "Rose" de Tatiana de Rosnay

J'ai toujours beaucoup aimé la plume, l'univers de Tatiana de Rosnay, même si parfois j'ai été déçu par certains de ses dénouements, comme pour Spirales ou Ozalide. J'aurais pu vous parler de son best-seller Elle s'appelait Sarah, sublime et bouleversant à la fois, adapté de façon désastreuse au cinéma. J'aurais pu évoquer Le voisin, ma première rencontre choc avec l'auteure bilingue. Deux bouquins que j'ai adorés sans réserve. Pourtant, je vais vous parler d'un roman à part dans sa bibliographie : Rose. "Pourquoi à part... [Lire la suite]
04 décembre 2017

"Intersection" : le remake US du film de Sautet, "Les choses de la vie"

Au milieu des nineties, après avoir surfé sur la vague des thrillers sulfureux ("Basic Instinct" en 92, "Sliver" en 93), Sharon Stone se spécialise dans les rôles "remake". Avant "Diabolique" en 1996 (remake du classique de Clouzot "Les diaboliques" avec Simone Signoret), elle tourne aux côtés de Richard Gere dans "Intersection", le remake du film de Sautet "Les choses de la vie", avec Romy Schneider et Michel Piccoli.Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'"Intersection" est une relecture intelligente de l'originel. Si les... [Lire la suite]
04 décembre 2017

Impressions de lecture : "Inconnu à cette adresse" de Kressmann Taylor

L'oeuvre est courte et pourtant, c'est une oeuvre "coup de poing", incroyablement visionnaire en son temps. Interdite dans cette Allemagne nazie que cette nouvelle épistolaire dénonce. Je l'ai lue il y a une quinzaine d'années, mais elle m'a marqué durablement, de par la justesse de ton des lettres fictives que les deux protagonistes s'échangent entre 1932 et 1934. Ou quand l'amitié épistolaire tourne au drame et à l'incompréhension mutuelle. Max et Martin sont tous deux allemands. L'un est juif, l'autre non, et leur amitié semble... [Lire la suite]

04 décembre 2017

Michel Vaillant Art Strips : quand la BD devient oeuvre d'art contemporain...

Michel Vaillant, vous connaissez ? Mais si, ce héros de BD, pilote de course exceptionnel, loyal et fidèle envers ses amis, sa famille, créé en 1957 par Jean Graton !  Cette BD culte du sport automobile a même suscité des vocations, notamment celle d'Alain Prost, fasciné à l'âge de 12 ans par l'exemplaire que son frère aîné avait rapportée à la maison. "Il m'a ouvert les portes du sport auto", révèlera le quadruple champion du monde de F1. Après plus de 70 aventures, 20 millions d'albums vendus, une série télé dérivée (en... [Lire la suite]
04 décembre 2017

Impressions de lecture : "Cher amour" de Bernard Giraudeau

S'il est plutôt aisé de parler d'un livre dont on vient de finir la lecture, il est plus difficile d'en évoquer les souvenirs des mois ou des années plus tard. Et pourtant, il y a des romans, des auteurs, des images ou des phrases qui restent en nous, imprimés, indélébiles et qui marquent encore longtemps après les avoir lus. C'est ce qui rend d'une certaine manière ces ouvrages inoubliables. Et à travers ce prisme un peu biaisé, un peu érodé par le temps, je voulais vous faire part sur le tard de mes souvenirs de lectures, des... [Lire la suite]
25 juillet 2017

Demain (2015) : film documentaire d'Olivier Dion et Mélanie Laurent

  Visionné dans le cadre professionnel, et même s'il ne dépasse pas le stade du constat et de la bonne intention, j'ai vraiment trouvé ce film intéressant, très bien pensé, monté, filmé. Pas chiant, dynamique, avec de vraies bonnes pistes pour penser la planète et notre mode de vie autrement.A mon sens, c'est ce film-là qu'il faudrait montrer aux élus (à tous le niveaux) pour qu'ils arrêtent de ne pas voir plus loin que l'échéance de leur mandat. C'est ce film-là qu'on aurait dû montrer aux chefs d'Etat réunis à Paris pour la... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
12 juillet 2017

Projecteur sur "Les noces rebelles" de Sam Mendes

Pour Le Mag Jeunes Ecrivains, j'avais écrit en 2015 cet article sur ce très réussi long métrage traitant de la déliquescence du couple : "Les Noces Rebelles" de Sam Mendes.   Projecteur sur :L'affiche, hyper glamour, est trompeuse. Onze ans après Titanic (1997), le couple mythique et ultra romantique formé par Kate Winslet et Leonardo DiCaprio est à nouveau réuni à l'écran par Sam Mendes, alors époux de l'actrice d'origine britannique.http://jeunesecrivains.canalblog.com