16 janvier 2017

Cendrillon, le film (2015) : un enchantement !

  J'ai beaucoup aimé ce film réalisé par Kenneth Branagh. C'est un conte de fée Disney bien sûr, mais on aurait pu craindre que le passage du dessin animé aux personnages de chair et d'os en édulcore la magie. Et il n'en ai rien, j'ai même envie de dire qu'il est plus réussi que son homologue animé de 1951. Très fidèle à son esprit, l'histoire est plus travaillée pour rendre le tout un poil plus crédible. Elle commence avec une Cendrillon enfant, qui ne s'appelle pas Cendrillon mais Ella. Le surnom lui viendra de Javotte et... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 janvier 2017

Le complexe du castor (the beaver - 2011) : étrange...

Ni le titre ni le postulat de départ (ni même l'affiche) ne sont vendeurs, et c'est peut-être ce qui explique en partie l'échec de ce film au box-office. Mais pas seulement.Etant plutôt fan de Jodie Foster en tant qu'actrice, j'étais assez curieux de voir sous quel angle elle allait traiter d'un sujet aussi casse-gueule que la dépression. Et puis, la bande-annonce que j'avais visionnée avant l'achat du DVD me laissait entendre que je pourrais aimer.Mais à présent que j'ai vu ce long métrage, j'ai bien du mal à dire si je l'ai apprécié... [Lire la suite]
16 janvier 2017

Inside Man : comment dire... Tout ça pour ça ?

  L'idée du film est bonne mais mal exploitée à mon sens. J'ai vraiment eu l'impression de perdre mon temps avec cette fin en queue de poisson à laquelle je m'attendais un peu. J'espérais que le dénouement me surprendrait agréablement, il n'en a rien été. C'est pas assez creusé, pas assez fouillé, on ne va pas au bout des choses, on les effleure à peine au profit (?) d'une mise en scène nerveuse mais au final vide. Et puis, trop de zones d'ombres balancées comme ça, évoquées sans en donner les clés. Je n'aime pas le montage du... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 janvier 2017

Au nom de ma fille, ma critique

Ce film franco-allemand de Vincent Garenq est basé sur une histoire vraie : l'affaire Dieter Krombach, dite aussi affaire Kalinka Bamberski. Avec en tête d'affiche un Daniel Auteuil impeccable. Synopsis : Dieter Krombach, un médecin allemand, est soupçonné d'avoir violé et assassiné Kalinka, sa belle-fille âgée de 14 ans (en 1982). Le père de Kalinka, André Bamberski (Auteuil), se bat alors pour que justice soit faite. Krombach a été condamné par la justice française, par contumace en 1995, puis en 2011 et 2012 pour le viol et... [Lire la suite]
16 janvier 2017

Ange & Gabrielle (2015) : un film "feel good"

Comédie romantique sans prétention, Ange et Gabrielle est un film léger, sans surprise (la bande annonce dit déjà tout) avec un scénario très convenu et plutôt cousu de fil blanc, mais il reste vraiment très sympa à regarder (c'est un film "feel good"). Assez drôle (notamment les scènes avec le bébé), frais et punchy, il est surtout très très bien joué. Pas inoubliable (loin de là), mais j'ai passé un bon moment et ma fille l'a beaucoup aimé.
16 janvier 2017

Maryland : quelle déception !

Très très grosse déception que ce film ! L'idée de départ est bonne et ce long métrage aurait gagné à jouer davantage sur l'ambiguïté réalité/hallucinations. Si les séquelles psychologiques et le stress post-traumatique d'après-guerre sont plutôt bien montrés, avec un Matthias Shoenaerts habité par son rôle, le scénario reste inexistant, les raisons des menaces qui pèsent sur la femme qu'il doit protéger très floues et obscures, et Diane Kruger y fait de la quasi figuration, tant elle manque ici de présence, loin des rôles qu'elle... [Lire la suite]

16 janvier 2017

Possessions (2012), ma critique

Possessions s'inspire d'une affaire criminelle ayant défrayé la chronique en 2003, au Grand-Bornand (Haute-Savoie) : l'affaire Flactif dite aussi Tuerie du Grand-Bornand. Des éléments fictifs ont modifié un peu les faits, notamment le mode opératoire, mais ça reste dans la trame assez fidèle à ce qui s'est passé. Pour autant, et même si c'est très bien joué, j'ai trouvé le film extrêmement lent, et quand tout s'accélère à la fin, c'est du coup traité beaucoup trop rapidement (les meurtres sont suggérés, et c'est suffisant, certes,... [Lire la suite]
16 janvier 2017

Vue sur mer (By the sea - 2015) : vue sur rien...

Je suis tombé sur ce film (dont le titre original me fait penser à une toile d'Edward Hopper) tout à fait par hasard, et puis étant très intéressé par la thématique de la déliquescence du couple, je suis parti très confiant, m'attendant à un affrontement Brad Pitt/Angelina Jolie (c'est l'ex-madame Pitt qui est derrière la caméra) du même - excellent - tonneau que celui opposant Di Caprio et Kate Winslet dans Les noces rebelles, mâtiné d'une perversion à la Kubrick, façon Eyes wide shut (avec le couple Cruise/Kidman).Et en fait rien.... [Lire la suite]
16 janvier 2017

Belle & Sébastien, opus 1 (2013) : un régal !

Là, je me suis véritablement régalé. Autant je n'avais guère été emballé par le scénario prétexte de l'opus 2 vu en décembre 2015 au cinéma, autant celui-ci m'a paru beaucoup mieux ficelé. Les mêmes acteurs (Felix Bossuet alias Sébastien un poil plus jeune mais toujours excellent), les décors grandioses. Et aux commandes, Nicolas Vanier (alors que pour l'opus 2, c'est Christian Duguay, ceci expliquant peut-être cela). Et le dénouement du 1 appelle logiquement le n°2, bien qu'ils puissent tous les deux se regarder indépendamment. Bref,... [Lire la suite]
15 janvier 2017

Vanessa Paradis, Divinidylle Tour (partie 2)

Vanessa Paradis Divinidylle Tour (Part 17/17) Vanessa Paradis Divinidylle Tour (Part 16/17) Vanessa Paradis Divinidylle Tour (Part 12/17) Vanessa Paradis Divinidylle Tour (Part 15/17) Vanessa Paradis Divinidylle Tour (Part 14/17) Vanessa Paradis Divinidylle Tour (Part 13/17)