imagesCe film franco-allemand de Vincent Garenq est basé sur une histoire vraie : l'affaire Dieter Krombach, dite aussi affaire Kalinka Bamberski. Avec en tête d'affiche un Daniel Auteuil impeccable.


Synopsis : Dieter Krombach, un médecin allemand, est soupçonné d'avoir violé et assassiné Kalinka, sa belle-fille âgée de 14 ans (en 1982). Le père de Kalinka, André Bamberski (Auteuil), se bat alors pour que justice soit faite. Krombach a été condamné par la justice française, par contumace en 1995, puis en 2011 et 2012 pour le viol et l'homicide involontaire de sa belle-fille Kalinka Bamberski, mais jamais été poursuivi pour ces mêmes faits par la justice allemande.


L'affaire en elle-même est aussi dramatique et révoltante qu'intéressante (je ne la connaissais pas), mais je n'aime pas la façon dont est monté le film, plutôt très lent et uniquement axé sur le factuel. C'est très bien joué, mais ça manque de liant entre les différentes phases de la quête de vérité et de justice de Bamberski. Et puis, il manque aussi selon moi un focus sur le lien affectif très fort qui unit Bamberski à sa fille avant son décès, c'est à peine esquissé (même si c'est alors un homme d'affaires très occupé). Un lien qui justifie le fait que, malgré les entraves de la justice, il ne lâchera rien pendant 30 ans et ne vivra que pour ça.


Bref, c'est intéressant pour l'affaire (sordide) en elle-même et le combat de cet homme, mais le film en lui-même n'est pas super bien fait et plutôt décevant.