108521738Pour les 30 ans de la disparition de Daniel Balavoine, j'avais écrit pour Le Mag JE cet article sur l'artiste et l'homme engagé qu'il était :

De la légitimité des coups de gueule et prises de position publique d'un certain Balavoine : un artiste peut-il tout dire ? - Le Mag Jeunes Écrivains

Le trentième anniversaire de la tragique disparition de Daniel Balavoine, l'auteur-compositeur-interprète aux 20 millions de disques vendus, mais aussi l'homme-citoyen, le révolté qui voulait "sauver l'amour", prônait la paix en poussant des coups de gueule médiatiques, est l'occasion de revenir sur cette éternelle question : l'artiste peut-il légitimement se servir de son art et de sa notoriété pour défendre ses convictions, qu'elles soient politiques, sociales ou autres ?

http://jeunesecrivains.canalblog.com